Pétition de Binta et Anita sur l’excision : une victoire pour ces deux jeunes femmes

Déjà 106 584 signatures en trois mois, la pétition de Binta et Anita a été une victoire. Elles s’étaient adressées à la ministre de l’Education française, afin  « d’inclure le sujet de l’excision dans le plan national de sensibilisation aux violences faites aux femmes, qui est dispensé dans les établissements scolaires ». Aujourd’hui elles sont plus que satisfaites et se sont manifestées à travers ce message :

Binta et Anita

Binta et Anita

« Bonjour tout le monde, Aujourd’hui, c’est avec une très forte émotion qu’Anita et moi avons le plaisir de vous annoncer qu’après un combat de trois mois, notre pétition a atteint son objectif.

 Nous demandions au Ministère de l’Education nationale de prendre des mesures pour sensibiliser à l’excision dans les établissements scolaires et votre mobilisation a rendu cela possible. Le 11 mai dernier, lors d’une rencontre au Ministère de l’Education avec Madame Naves, conseillère en charge de la santé, du sport, du handicap et de l’éducation populaire de la ministre, Anita a discuté une bonne heure de la pétition et de nouvelles propositions pour renforcer les mesures déjà prévues par Najat-Vallaud Belkacem. Mme Naves a alors assuré que l’excision serait intégrée à la nouvelle réforme des collèges qui sera mise en place à partir de Septembre 2016.

Une matière intitulée « morale et civique » remplacera l’éducation civique. Cette nouvelle matière permettra aux élèves de débattre, de faire des jeux de rôle et d’avoir un temps d’échange sur les sujets comme l’excision, le mariage forcé, le respect de l’autre, etc.

 Nous avons également évoqué la possibilité pour l’association Chance et Protection Pour Toutes que préside Anita de signer une convention avec le Ministère, ce qui permettra de faire des interventions au sein des établissements scolaires afin d’informer et surtout de sensibiliser sur les violences faites aux femmes en général. Travaillant dans un CFA, Anita a également souligné le fait que ces établissements ne bénéficiaient pas de campagnes de sensibilisation de l’Education nationale. Cette remarque a été prise en considération par Madame Naves. Ainsi les CFA pourraient donc être aussi concernées par les prochaines campagnes de sensibilisation.

Un grand merci à Madame Naves pour nous avoir écoutées et pour ses engagements pris en faveur de la lutte contre l’excision. Nous tenons aussi à remercier la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, ainsi que ses conseillers, pour avoir répondu à la pétition et pour avoir permis d’engager un dialogue sur de nouvelles propositions pour la sensibilisation et la lutte contre l’excision en France. Encore une fois, Anita et moi remercions l’ensemble des signataires de la pétition pour votre mobilisation, vos commentaires, vos partages. Ensemble, restons attentifs et veillons à ce que les engagements pris par le Ministère se concrétisent, » s’expriment Binta et Anita.

Une victoire en France, mais à quand celle de l’Afrique précisément celle de la Guinée, un pays dans lequel, de sensibilisation à sensibilisation, de lutte à lutte se voit replonger dans cette pratique odieuse.

Pilimini