Entrée des classes

Après des mois de retard à cause du virus Ebola, les classes ont officiellement repris, ce lundi 19 janvier sur toute l’étendue du territoire guinéen. Ceci fait, les mesures préventives sont de mise dans les établissements que nous avons sillonnés, ce mardi 20 janvier, à Conakry. Les kits sont positionnés sur place. Des sceaux remplis d’eau de javel, du savon, et des thermo flashs, sont visibles.

Ebola2Nous avons fait le tour de trois écoles du quartier Cosa. Ainsi, à Safia école et Yacine Diallo, des sceaux à robinet sont posés à l’entrée principale, et même devant les classes. Des hommes tenant des thermo flash attendent les élèves. Ceux qui veulent entrer dans la cour d’école reçoivent un clic sur la tête. Selon plusieurs ‘’thermo flasheurs’’, «Depuis hier, nous n’avons pas eu de problèmes avec ceux qui viennent que ça soit les élèves, les professeurs et les parents d’élèves. Tous acceptent de se laver les mains. Nous regardons leur température, puis ils attendent les résultats. Depuis le début, aucune personne n’a présenté une haute température», affirment-ils.
Même si, selon Oumou Diaby et Sennadé, «Au début, nous avons dû expliquer aux gens que le thermo flash ne leur fera aucun mal, et que nous n’inventerons pas les résultats du thermo. Pour le lavage des mains, chacun le fait sans être inquiété», confient-ils.
Pour le moment, les consignes de prévention sont respectées dans bon nombre d’écoles. Reste à savoir si la procédure tiendra bon dans les écoles guinéennes.

Aminata Pilimini Diallo