Pour réclamer le retour de Dadis Camara, des femmes de Nzérékoré entament une grève de la faim

Des centaines de femmes ont entamé une grève de la faim à N’Zérékoré pour exiger le retour au pays de Dadis Camara, ancien chef de la junte militaire en Guinée, nous apprend visionguinee.info.

Après une première manifestation au centre de N’Zérékoré, la ville natale de Dadis Camara, les femmes sont ensuite allées camper à la devanture du quartier Ossud. Les unes étaient torse nu et d’autres avaient un foulard blanc autour de la tête.

Selon la porte-parole, Mme Hélène Zogbélémou, les grévistes sont décidées à aller jusqu’au bout et ce, jusqu’au retour de leur ‘’fils », Dadis Camara, toujours exilé au Burkina.

nzerekoreUne délégation des sages de N’zérékoré a tenté la médiation, mais les femmes se sont montrées intraitables.

Dadis Camara a été évacué au Maroc fin 2009 pour y subir des traitements intensifs, après une tentative d’assassinat de la part de son ancien aide de camp, Toumba Diakité.

Au terme de son traitement, Moussa Dadis Camara a été éloigné du pays et maintenu au Burkina Faso pour sa convalescence. Depuis, il n’est revenu au pays qu’une seule fois. C’était à l’occasion du décès de sa mère et il avait été contraint de passer par Rabat et Monrovia, pour regagner N’Zérékoré.

Annoncé à plusieurs reprises à Conakry, après son entrée en politique, le retour de l’ancien officier militaire guinéen, récemment inculpé par la justice guinéenne dans l’affaire des massacres du 28 septembre 2009, était le week-end dernier.

Finalement son come back qui était prévu Samedi dernier a été rejeté à une date inconnue, après que ses partisans passent des heures à l’aéroport de Conakry pour l’accueillir. Malheureusement ils ont été dispersés par les forces de l’ordre.