Présidente d’un collectif féministe, patronne de Prizmes et auteure de livres pour jeunes, Mariam Diallo inspire la persévérance 

Mariam DIALLO
0

Née à Conakry où elle a grandi, Mariam Diallo qui est aujourd’hui la présidente du collectif Guinéenne du 21e Siècle, est aussi auteure de livres, patronne d’une boite d’audiovisuel, publicité et évènementielle.

Mariam DIALLO

Mariam Diallo a fait tout son primaire et le secondaire à Sainte Thérèse de Bambeto, le quartier qui l’a vu grandir. Elle a eu son brevet en 2005 et le bac en Sciences Sociales en 2008. Puis elle part au Maroc à Rabat pour revenir à Conakry, avec un master en Management des Ressources Humaines.

En 2011, lorsque Mariam est venue en vacances à Conakry, elle a commencé un stage à la radio Nostalgie, où elle a continué après son master. Elle y a fait une année avant d’aller dans une boite de publicité et communication, où elle était rédactrice d’un magazine de jeunes et en même temps agent commerciale. De là-bas, Mariam a été responsable commerciale dans une autre boite de publicité, dans laquelle  elle travaillait de 08h à 16h et de 16H à minuit, elle travaillait  dans un call center géré par Foot-Print. Après avoir quitté ces deux jobs, Mariam a travaillé au Centre Culturel le Petit Musé, en tant qu’assistante de la fondatrice puis assistante de la directrice sur un projet, à l’époque.

Magazine ASANKÉ

Depuis l’université, Mariam Diallo savait déjà qu’elle est faite pour entreprendre, alors elle a travaillé tout ce temps avec ces différentes boites pour chercher de l’expérience. En 2016 donc, elle ouvre sa boite Prizmes qui est une agence d’audiovisuel, publicité et évènementielle. En même temps elle lance son magazine Asanké qui signifie en langue Soussou «sa racine ».Directrice générale de la fondation  Elle Ira à l’Ecole, en fin 2019, Mariam Diallo publie 4 livres pour jeunes (Mahmoud, Toutou la petite championne, Sankaran et Lumumba, Asma et Aicha). Une manière pour elle de contribuer à l’éducation des enfants sur le courage de travailler, les violences faites aux filles et beaucoup d’autres réalités de la société africaine. La même année, avant la sortie de ses livres, elle a été élue présidente du collectif féministe le Collectif Guinéenne du 21e Siècle, pour un mandat de 3 ans. En 2020, elle organise l’évènement Les Katoucha Day’s qui va se tenir les 27 et 28 mars à Mariador Palace. À  travers cet évènement, Mariam veut rendre un hommage à Katoucha Niane qui était une mannequin d’origine guinéenne, qui a valorisé la femme noire dans la mode européenne et qui a fini par être assassinée.

Katoucha Day’s

Les Katoucha Day’s sera un évènement qui offrira des panels notamment  sur l’excision, une pratique qui était combattue par Katoucha dans le Sénégal profond et sur « comment valoriser le potentiel économique de la mode en Guinée ? » Il y aura aussi un concours de poèmes qui dénoncent les conséquences de l’excision, entre 4 écoles publiques qui enverront chacune une fillette. Pour couronner tout, la deuxième journée sera consacrée à une expo photos, un cocktail et un défilé de mode.

 Aminata Diallo

Leave A Reply