La présidente du Libéria Ellen Johnson, exclue de son parti

Le parti de la présidente Ellen Johnson Sirleaf, a annoncé hier dimanche 14 janvier, l’exclusion de cette dernière dans ledit parti, pour violation de la constitution.

Ellen Johnson Sirleaf

Ellen Johnson Sirleaf

Le parti de l’Unité l’accuse de ne pas avoir soutenu son candidat le vice-président Joseph Boakai, lors du second tour de la présidentielle.

D’apres BBC.com, elle aurait été vue en train de faire campagne avec son rival, la star internationale du football George Weah.

Selon lemonde.fr, le comité exécutif du Parti de l’unité, la formation de M. Boakai et Mme Sirleaf, première femme élue à la tête d’un Etat africain, a « voté l’exclusion » de cette dernière, ainsi que de trois autres de ses dirigeants, selon le communiqué. Leur sont reprochées « des violations de la Constitution du parti », imposant notamment à ses membres de « faire campagne aux élections pour le candidat du Parti de l’Unité », ainsi que « d’autres actions attentatoires à l’existence ou la réputation » de cette formation. « Le comportement des personnes exclues constitue également un sabotage et a nui à l’existence du parti », selon le texte.

Ellen Johnson Sirleaf

Ellen Johnson Sirleaf

La présidente sortante n’a pas encore réagi à son exclusion. Cependant, l’ancien footballeur George Weah a remporté le second tour de la présidentielle le mois dernier.