Présidentielle 2015 : les femmes de Boké se mobilisent pour une élection apaisée.

Pour la tenue d’une élection présidentielle crédible et apaisée en Guinée, le 11 octobre prochain, les femmes de Boké s’impliquent dans ce processus électoral, avant, pendant et après les élections, a constaté sur place, nos confrères de guineenews. La course vers le fauteuil présidentiel du 11 octobre prochain inquiète les femmes, à cause des troubles sociaux et incidents enregistrés de part et d’autres, depuis le début de la campagne électorale en Guinée.

SeminaireFemmesBoke-e1444066568714-630x300Pour jouer sa partition, la coalition des femmes et filles de Guinée pour le dialogue, la consolidation de la paix et le développement (COFFIG/DCPD) mobilise des femmes de Boké, pour l’observation électorale et le monitoring de la non violence. Pour y parvenir, un mécanisme d’alerte précoce et de réponse rapide est mis en place à travers une ’’ case de veille’’, lancée ce lundi 5 octobre à Boké en présence des autorités locales, des représentants des candidats en lice, de la société civile, des confessions religieuses et de nombreuses femmes.

« Notre objectif est de ramener la paix en Guinée, au-delà de toute appartenance politique, ethnique, confessionnelle, sociale. Nous voulons une élection transparente, crédible et paisible. C’est pourquoi nous sommes engagées et mobilisées à veiller sur les messages de paix et d’unité nationale» dira la présidente de la case de veille, Dr Djenab Sy. Pour suivant, elle indique « les femmes ont le devoir sacré d’œuvrer pour la paix, gage certain d’un développement durable, car prévenir vaut mieux que guérir » affirme-t-elle.

Le gouverneur de la région administrative de Boké, salue cette initiative des femmes et les encourage à redoubler d’effort pour éteindre des foyers de conflits en Guinée : «La femme est le baromètre de la société. Si elle s’implique dans le processus électoral et pour la paix, nous irons aux élections apaisées, car ce que femme veut Dieu le veut » rappelle Siba Severain Lohalamou.