Réseau des organisations de jeunes leaders des Nations Unies: « la Guinée est le dernier pays à mettre en place une telle structure. »

Ce dimanche 30 Août, le ROJALNU a officiellement lancé ses activités en Guinée. Il est dans une centaine de pays à travers le monde et vise à promouvoir les objectifs du millénaire pour le développement, œuvrer auprès des gouvernants et partenaires, et mobiliser la jeunesse pour l’atteinte de ces objectifs. La section guinéenne de ce réseau se dit prête à relever les défis qui l’attendent dans la promotion du talent de la jeunesse guinéenne.

ROJALNULa présidente du Réseau des organisations des jeunes africains leaders des Nations Unies en Guinée (ROJALNU-OMD/Guinée), a assurer la relève. Elle rappelle que les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) tournent autour de « la réduction de l’extrême pauvreté et la faim dans le monde, assurer l’éducation primaire pour tous, promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes » indique Saran Traoré.

Il s’agit aussi, rajoute-t-elle « de  réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans, améliorer la santé maternelle, combattre le VIH/Sida et d’autres maladies, assurer un environnement durable et mettre en place un partenariat mondial pour le développement ».

Saran souligne que ‘’cette nouvelle plateforme en Guinée est un cadre de renforcement des capacités de la jeunesse,  en œuvrant auprès des institutions étatiques et internationales pour l’atteinte des OMD’’.

Elle affirme que la Guinée est le dernier pays à mettre en place une telle structure, contrairement au Mali, au Sénégal ou encore la Côte d’Ivoire. « Force est de reconnaître que les dirigeants guinéens n’ont pas compris l’importance de ce réseau dans l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement,  » a-t-elle dit.

En Fin, la présidente du ROJALNU-OMD/Guinée entend impliquer l’ensemble de la couche juvénile de tous les domaines et sur toute l’étendue du territoire.

Aminata Diallo