Retour au pays de la Miss Guinée North America 2013 : rien n’est trop tard

Souadou Dramé miss Guinée Amérique du nord 2012-2013, première dauphine de Miss Guinée Canada en 2010. En 2013 elle a aussi représenté la Guinée à Miss Africa USA où elle était quatrième parmi une trentaine de pays. Dans la même année Souadou a été aussi top 15 dans une compétition internationale en Corée du Sud, en représentant encore la Guinée à Miss Asia Pacifique world 2013. Depuis son élection en 2013 elle n’est pas venue en Guinée, donc cette année elle quitte le Canada afin de visiter son pays pour réaliser un projet, selon elle qui la tient à cœur.

CAM03297« Plusieurs personnes se demandent pourquoi c’est maintenant je viens en Guinée? » dixit Miss guinée Amérique du nord 2013. Alors elle se justifie « La raison est que je ne fais rien pour le simple plaisir de le faire. Je fais toute chose parce que ça me tient à cœur et pour une raison précise. Donc après quatre ans de travail sur un projet, j’ai finalement enregistré un ONG à Montréal que j’ai nommé Hope for Angels qui veut dire en français espoir pour les anges. C’est une ONG à but non lucratif qui a pour but de promouvoir l’éducation des enfants à travers la mère dans les villages en Afrique mais particulièrement en Guinée » nous apprend-t-elle.

MASTERRRÉtant une ancienne villageoise, Souadou Dramé choisie son village natal pour premier lieu. « Le premier c’est mon village natal, comme je l’ai dit tout à l’heure je ne fais rien pour rien, avant de quitter la Guinée pour mes études au Canada, j’ai fait tout mon primaire dans un village. Donc ce n’est pas un projet que j’ai choisi seulement parce que je suis une miss Guinée, mais parce que je suis guinéenne et je réalise qu’il y a un problème auquel il faut s’attaquer, » a-t-elle dit.

Rien n’est trop tard, Dramé revient avec deux projets humanitaires. « Je suis venue pour deux projets, le premier est un projet de bourses d’études que je vais faire avec des étudiantes et je vais commencer avec celles en médecine de Koffi Annan et de Gamal. Le but est d’amener ces étudiantes de penser à leur avenir et à nous expliquer les problèmes qu’elles rencontrent en tant qu’étudiantes en médecine. Nous allons les offrir des bourses d’étude d’une valeur de trois millions pour la première, deux millions pour la deuxième et 1.500.000 francs guinéens pour la troisième. Ce n’est pas seulement de les donner de l’argent mais de les encourager et les faire comprendre qu’il y a des gens qui pensent à elles. Espérons que les années à venir que nous pourrons les offrir des bourses internationales, » s’engage Miss North America 2013.

Son deuxième projet est un projet d’actualité qui touche la Guinée à fond, c’est « pour les enfants orphelins d’Ébola. Nous avons fait des dons, des marches dans les rues en hivers pour vraiment appeler l’aide internationale pour assister les victimes d’Ébola. Pour cette raison, au lieu de faire des dons aux villages, j’ai décidé de faire pour les orphelins d’Ébola, en achetant des fournitures scolaires et rencontrer ces enfants qui, malheureusement sont aujourd’hui sans mère et père ».

Souadou Dramé dit malheureusement ne pas être en contact avec le comité Miss Guinée USA, dont la deuxième dauphine a le même projet d’aide aux enfants orphelins d’Ébola. Mais elle dit être amie d’Ary Sidibé qui a été Miss Guinée 2009 et Miss Afrique Montréal 2014 et qu’elle supporte son ONG qui a pour but d’aider les enfants qui quémandent dans la rue et qui font le commerce. « Je l’aide mais nous ne travaillons pas ensemble » dit-elle.

Aminata Pilimini Diallo