Retour de Dadis Camara : Bintou Touré du PGPD se demande qui craint quoi ?

Lors de sa conférence de presse ce Mardi 18 Aout, la présidente du parti guinéen pour le progrès et le développement PGPD, n’a pas laissé le sort de Dadis dans l’oubliette. Pour parler de la situation sociopolitique de la Guinée, Bintou Touré Mme Yansané s’est focalisée sur deux sujets qui défrayent la chronique, ce sont les 800 millions comme caution à l’élection présidentielle et le retour de Moussa Dadis Camara.

D’après la présidente du parti, la question qu’ils se sont toujours posés au PGPD, c’est de savoir qu’est ce que Dadis fait au Burkina ? « Je crois que le droit élémentaire d’un guinéen quand il va se soigner, c’est de retourner dans son pays, » dixit Mme Yansané.

mme yansaneElle reconnait que Dadis est incriminé mais qu’il a droit de revenir chez lui. « C’est vrai qu’on l’exclu pas des événements du 28 septembre. Il a une charge morale et ne peut pas se dissocier de ces événements. On l’avait tous condamné parce qu’on a perdu nos proches. Mais en attendant il a été victime de tout. Il est parti se faire soigner au Maroc, il s’est retrouvé au Burkina, aucun guinéen ne s’est demandé qu’est ce qu’il fait là-bas. Rentrer en Guinée est son droit, » affirme Mme Yansané.

Avant de traiter la Guinée d’être en couleur jaune, Mme Yansané se pose des questions sur le retour de l’ancien chef de la junte militaire. « Je ne sais pas on a peur de quoi ? Je ne sais pas le pouvoir craint quoi, ou qui craint quoi ? En général les vagues sont bleues, mais aujourd’hui en Guinée les vagues sont jaunes. Partout où on passe, où on est c’est du jaune, même les medias d’Etat c’est du jaune. Si tout ça est vrai, si le coup KO est possible, laissez Moussa Dadis rentrer, » s’interroge-t-elle.

Aminata  Diallo