Routine de soins à la maison et en institut, techniques de camouflage et mauvaises habitudes à oublier : venir à bout des vilains points noirs.

Le point sur les points noirs !

taches noiresCes petits amas de cellules mortes et de sébum obstruent les pores de notre peau. En effet, quand l’épiderme produit trop de « gras », cela ralentit le mécanisme du renouvellement cellulaire. Ils apparaissent le plus souvent sur la zone T du visage (c’est-à-dire le front, le nez et le menton) et parfois sur les joues des peaux grasses.

Seules les peaux très sèches sont épargnées par ce phénomène. Pour toutes les autres, il est important d’adopter une routine de soins au quotidien :

• Nettoyez votre peau 1 à 2 fois par jour avec un nettoyant visage doux. L’idée est de clarifier l’épiderme sans pour autant l’agresser.

• Éliminez les dernières impuretés et resserrez vos pores à l’aide d’une lotion purifiante ou astringente.

• Appliquez un soin ou un sérum antibactérien ou anti-inflammatoire à base d’acide salicylique, d’acide rétinoïque ou de zinc.

• 1 fois par mois, réalisez un nettoyage en profondeur en institut.

À éviter absolument : le nettoyage mécanique à domicile qui déclenche souvent l’apparition de boutons inflammatoires. En effet, on n’a pas toujours la bonne technique ni l’hygiène nécessaires pour retirer soi-même ses points noirs. On oublie également les produits à base de savon et d’alcool, beaucoup trop agressifs pour la peau.

Côté make-up : on camoufle ses points noirs avec un stick correcteur et on réchauffe son teint avec une terre de soleil. Plus le teint est porcelaine, plus les points noirs ressortent !

On peut aussi détourner l’attention avec un maquillage des yeux ou des lèvres un peu plus chargé.

(Source femme actuelle)