Session extraordinaire du comité central de l’UPR: les femmes réitèrent leur soutien au parti.

Ce samedi 22 Aout à son siège, le parti de l’unité pour le progrès et le renouveau, UPR a cloturé sa session extraordinaire de deux jours qui s’est tenu à Conakry. Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour, l’organisation et le fonctionnement du parti ainsi que la définition de la position du parti face à l’élection présidentielle de 2015. En la présence d’une quarantaine de fédérations, des invités et militants, la présidente des femmes s’est exprimée envers le président du parti Elhadj Bah Ousmane.

P1010330Hadja Mariama est la présidente du comité national des femmes de l’UPR « il n’est un secret pour personne que nous avons été victime d’une tentative avortée d’une OPA honteuse en 2007 et 2008 sur le parti avec pour conséquence, la déstabilisation. Mais l’UPR est comme le phénix qui même en brousse, s’il y a un feu de brousse renaît de ses cendres. Donc l’UPR on ne le vainque pas, il renaît de ses cendres. Le comité national des femmes propose que la présente session extraordinaire dégage les directives pour la tenue d’un congrès du parti les mois à venir, afin d’aborder plus profondément tous ses problèmes de fonctionnement et d’organisation du parti permettant d’aboutir à des solutions opératoires, » exprime-t-elle.

S’agissant du deuxième point, la vision de l’UPR depuis l’origine est de « faire de la Guinée un pays, une nation prospère, un Etat de droit démocratique où la majorité n’écrase pas la minorité, mais plutôt compose avec elle.  Un pays où règne l’équité, une économie. harmonisée durablement où il fait bon vivre,» dixit Hadja Mariama avant de magnifier les actes posés par Bah Ousmane, dans ses fonctions au gouvernement actuel.

« L’UPR  a déjà accompagné et soutenu durant les cinq années de son premier mandat, le professeur Alpha Condé. Il nous souviendra que les cadres qu’il a bien voulu prendre avec lui dans son équipe gouvernementale, n’ont pas démérite. Les femmes de l’UPR vous proposent sans défaillir comme par le passé, pour une victoire honorable lors de l’élection presidentielle du 11 Octobre prochain, votre grand frère Alpha Condé, » a-t-elle dit.

Pour montrer un signe de fidélité et de soutien au parti, les femmes de l’UPR, «par ma voix excellence Mr le président, vos responsables et militantes de l’UPR me chargent de vous réitérer leurs indéfectibles soutien à tout moment jusqu’à la réalisation de tous nos objectifs. Victoire à l’UPR! » confie l’ex ministre de la fonction publique, Hadja Mariama Baldé.

Aminata Pilimini Diallo