SISAFAL à Conakry : Hadja Rabiatou Serah profite de son marrainage pour rappeler son parcours

Ce lundi dans un réceptif hôtelier de la place, sous le marrainage de la Présidente du Conseil Economique et Social CES, Hadja Rabiatou Serah Diallo, le 1er symposium international des Secrétaires et Assistants francophones, anglophones et lusophones (SISAFAL) a été ouvert.

Hadja Rabiatou Serah Diallo

Hadja Rabiatou Serah Diallo

L’initiative est du Réseau des Professionnels du Secrétariat en Guinée et la Fondation pour la Reconnaissance, la Revalorisation et la Promotion du Secrétariat en Guinée.

L’évènement regroupe des secrétaires et assistants administratifs francophones, anglophones et lusophones d’Afrique, de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Jusqu’au 16 mars, ils se plancheront sur le thème : « Secrétaires-assistant(e)s : quels rôles et responsabilités pour une meilleure efficacité des administrations publiques et parapubliques de l’Afrique ? ».

Ce symposium sera marqué, entre autres, par des conférences-débats, ateliers, tables-rondes et panels de discussions avec pour objectif, de permettre aux participants de faire le diagnostic des maux dont souffre la profession de secrétaire et de trouver des pistes de solutions. « A l’issue des travaux de cette présente rencontre, les solutions que nous trouverons devront permettre de rendre nos administrations plus efficaces pour une meilleure gouvernance de l’Afrique », a annoncé Mme Fatoumata 2 Doumbouya, la présidente  du Réseau des Professionnels du Secrétariat en Guinée (REPROSEGUI) pour qui la mission des secrétaires ne se « résume pas seulement à recevoir le courrier, accueillir les visiteurs et servir le café ».

En affirmant que la mondialisation rend solidaires les secrétaires et assistants de direction, la Présidente du club Privilège Madiba du Cameroun a dit que toutes les associations de secrétaires ont les mêmes problèmes. « C’est pourquoi, plaide-t-elle, nous nous devons de rester soudés face à l’adversité, unis dans le combat qui est le nôtre, la reconnaissance de la secrétaire comme étant un maillon important dans l’entreprise ».

Marraine du symposium, la Présidente du Conseil Economique et Social, a rappelé le contexte dans lequel se tient cette rencontre marquée , selon elle, par le poids de l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).
Secrétaire de direction sténodactylographie de formation, Hadja Rabiatou Serah Diallo qui a occupé plusieurs autres hautes fonctions, a cité son exemple. « Moi qui suis devant vous aujourd’hui, j’ai forgé mes premiers pas dans le métier de secrétaire. J’ai bâti ma carrière au prix d’énormes sacrifices. Je me suis fixée des objectifs personnels à propos desquels je suis restée inflexible. Le chemin n’a pas été facile car les conditions de travail et de vie étaient précaires. Malgré tout cela, j’ai pu réussir grâce à ma volonté, ma détermination, ma persévérance et mon abnégation », a-t-elle relaté.

La Présidente du CES a fini son allocution par inviter les participants à s’approprier les bienfaits des NTIC pour améliorer leurs services.

Le discours de Hadja Rabiatou Serah Diallo a été très applaudi par l’assistance. De secrétaire à Présidente du Conseil Economique et Social, son parcours a visiblement galvanisé les secrétaires et assistants de directions participant à ce symposium.

Source Cellule de Communication du CES