Son de Djanii Alfa et DJ Esqo : des célébrités citées dans la chanson, réagissent

Depuis presque une semaine maintenant, un son du rappeur Djanii Alfa en collaboration avec Dj Esqo du groupe 2H-R, fait du buzz sur le net et dans la capitale Conakry. Un son dont le titre est «les même gos », d’ailleurs plagié du son du rappeur américain Rick Ross qui a pour titre « same hoes », sortie en juin dernier qui a suscité aussi du buzz aux Etats Unis.

Dans ce son «les mêmes gos »,  les deux rappeurs n’ont pas hésité de citer des noms des célébrités et personnalités, du show biz guinéen, pour dénoncer leurs comportements et celui des filles qui tournent au tour d’eux, en chantant « qu’ils tapent les mêmes gos….qu »elles tapent les mêmes gars ». Un passage du son dit « moi et Tidiane wolrd on tape les mêmes gos ». Alors M. Souamah Tidiane, patron des productions Tidiane World Music n’a pas beaucoup attendu pour réagir sur son compte facebook.

tidiane-djani

tidiane-djani

Ce Lundi 22 août, à midi , M. Tidiane écrit ceci , « LA GRANDE COUR : Au moment où on saigne pour relever le défi de la culture dans le secteur de la musique depuis des années, celui de l’excellence malgré toutes les difficultés qu’on rencontre , d’autres prennent le chemin de la bassesse , de la destruction , de la haine , de l’aigreur ,a ternir l’image d’un secteur qui se bat sans aides, a s’en prendre à des personnes responsables de familles , d’enfants , et de grandes structures , ayant réussi leur parcours malgré tout , n’ayant pas connu ni cigarettes , ni drogue . Nous nous ne sommes pas des élus du peuple ou commis de l’Etat, plutôt des fans du peuple par nos acquits, nous sommes des privés qui travaillent durs pour se faire respecter et on laisse personne avoir le droit de s’en prendre à nos modestes noms comme bon lui semble, car on n’est pas dans la même cour (Education OBLIGE), ni la même fréquentation. Cela ne va pas se répéter, car on n’est pas à qui on peut s’en prendre comme bon semble, NON et NON. La liberté à ses limites et la dignité humaine est sacrée. A vouloir du buzz négatif coute que coute par manque d’inspiration, même en brimant la notoriété des personnes crédibles, n’est pas acceptable et ne sera jamais accepté. A Bon entendeur, salut. »

Selon le site d’info kalenews.org Mr Soumah (Tidiane World) serait entré en contact avec plusieurs patrons de radios et le bureau de l’URTELGUI, dans l’optique d’expliquer le caractère ‘’immorale’’ de cette œuvre et obtenir l’interdiction de passage dans ces différentes stations.  Selon toujours cette source, le grand opérateur culturel est en phase de porter plainte contre Djanii pour préserver sa dignité, même s’il a decliné un entretien que le site actu-elles lui a proposé, tout en nous indiquant d’aller sur son compte facebook.

Beaucoup d’autres personnes sont indignées et dénoncent que le son touche la dignité des femmes. Certaines chanteuses qui ont aussi leurs noms dans le son vers la fin, qui dit « qu’elles tapent les mêmes gars », ont laissé des commentaires sur des publications des féministes, sur facebook.

Ashley

Ashley

C’est le cas de la jeune rappeuse Ashley qui ecrit en anglais, « Djani is an educated person, but see even some of the illiterate people are better than him when it comes to writing, we are Guineans music is not gonna change us to American..neither Jamaican.. Ladies we rock the world so let’s know our #VALUES. Ceci signifie en français,  Djani est une personne instruite, mais voir même certaines personnes analphabètes sont mieux que lui en ce qui concerne l’écriture, nous sommes guinéens la musique ne va pas nous changer en American.. ni en Jamaican ..Mesdames nous gérons le monde si nous connaissons nos #VALEURES » a-t-elle commenté sur une publication dans le groupe LES FEMMES D’ABORD (www.actu-elles.info).

En attendant la réaction des autres cités dans le son, Ashley elle, confirme qu’elle ne répond pas à ces rappeurs pour le moment. Mais un autre rappeur cité dans le son nous confie que c’est bien fait pour les filles qui pensent « qu’on ne sait pas le jeu qu’elles font entre nous, ça sera une leçon pour elles et je crois qu’elles vont changer de comportement quand elles entendront ce son » dixit Antoine Flingo qui dit avoir aimé le son.

Pilimini