Suspension d’élection Miss en Guinée : la présidente du COMIGUI tient tête au Ministre de la culture

En réponse  à la décision du ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique, portant suspension de son partenariat avec le Comité Miss Guinée COMIGUI, interdisant également toute organisation de concours de beauté, dans tout le pays,  la présidente du COMIGUI Johanna Barry, sort de son silence. Ce jeudi 16 février 2017, elle hausse le ton lors d’un point presse tenu, à son siège à Matam.

Johanna Barry

Johanna Barry

La présidente du COMIGUI, dit être victime d’injustice. Selon elle, l’argument du ministre Siaka Barry n’est pas fondée. Elle affirme se connaitre avec le ministre et qu’ils  se cotoient bien aussi. Johanna pense que le ministre aurait dû l’appeler pour en discuter, avant de prendre une décision contre sa structure, juste parce qu’il est influencé par des cadres qui  la combattraient depuis Neuf ans.

S’agissant  des tenues de vérité des filles, que le Ministre Siaka Barry a qualifié d’atteinte à l’image sacrée de la femme guinéenne, Johanna souligne que cela est bien normal comme tout autre concours de Miss.  » A partir d’ici, il faut qu’on prépare les filles aux autres compétions internationales [Miss monde]. La tenue de lingerie fait partie des critères, faites le tour partout, vous verrez, c’est comme ça,  » a-t-elle dit.

Johanna se dit prête à aller jusqu’au bout, « c’est un combat que je mène depuis plus de 8 ans et ce n’est pas aujourd’hui que je baisserai les bras. Je suis prête on va aller jusqu’au bout ».

Trio Miss Guinée 2017

Trio Miss Guinée 2017

S’agissant du trio Miss Guinee 2017, Miss Asmaou Diallo ainsi que ses dauphines Fatoumata Diariou et Marie Angel Camara, Johanna déclare qu’elles feront bien-sûr leur mandat, « elles poursuivront leurs activités et accompliront leurs mandats. Ça je vous le promets, » selon nos confrères de gnakrylive.com.

Elle termine en informant qu’elle est d’ailleurs sur les préparatifs des 10 ans de Miss Guinée.

Pilimini