Tensions en Guinée: déclaration de Mme Yansané Bintou Touré

Guinéens et Guinéenes , Comme nous le savons tous, la Guinée, notre cher pays est depuis près d’un mois dans un processus électoral accéléré qui se matérialise par une campagne électorale animée par huit leaders politiques engagés dans une course vers le fauteuil présidentiel.

mme yansaneCette campagne qui avait au départ une allure apaisée et rassurante est entrain aujourd’hui de prendre progressivement des proportions inquiétantes cela à travers les violences que nous constatons ces derniers jours dans certaines de nos Préfectures et dans la capitale Conakry. Ces actes de violences qui ne sont pas de nature à favoriser la prospérité à la quelle les guinéens aspirent, nous interpellent tous et nous imposent le devoir de responsabilité à tous les niveaux pour assurer à notre pays et notre peuple un lendemain meilleur avec à la clé la préservation des acquis fragiles de notre jeune démocratie.

Pour le Parti Guinéen pour Le Progrès et le Développement « PGPD » la mission sacrée et ultime d’un dirigeant politique n’est pas la conquête du pouvoir, mais d’œuvrer à la mise en place des bases de la construction d’une nation forte fondée sur la justice, la tolérance, l’unité et la paix, facteurs de tout développement et c’est à cette mission qu’on convie les différents candidats ainsi que tous les acteurs politiques du pays.

Le PGPD déplore et condamne fermement ces violences, demande aux autorités compétentes que toute la lumière soit faite sur cette situation et que les responsables répondent devant la loi. Chers compatriotes, Je voudrais une fois de plus, au nom de mon parti et de ses militants vous réaffirmer mon attachement aux valeurs citoyennes et démocratiques aux quelles je crois fermement et sans lesquelles on ne prétend bâtir une nation forte et prospère.

En me prononçant sur la situation actuelle que nous sommes entrain de vivre politiquement dans notre pays j’entends interpeller chaque guinéen à quelque niveau de responsabilité qu’il se trouve que cela ne nous rassure pas à nous satisfaire des avancés dont parlent certains observateurs de notre vie politique. C’est dire en d’autres termes qu’il reste encore des efforts à fournir dans la moralisation de la vie politique dans notre pays et que chacun doit prendre conscience du rôle qu’il a à jouer.

Aux acteurs politiques, ils doivent comprendre que les guinéens n’ont pas besoin d’entendre les hommes politiques qui s’attaquent les uns aux autres. Mais plutôt ont besoins de les entendre parler de comment ils vont s’attaquer aux problèmes et maux qui les assaillent. J’ai la ferme conviction que si les débats et les attitudes sont orientés dans ce sens, les derniers jours de la campagne électorale seront beaucoup moins agités.

Que dieu protège la Guinée.

Pour le PGPD Mme Yansané Bintou Touré Présidente.