Un scenario digne d’un film à Conakry : il marie sa propre fille

Une histoire incroyable mais vraie, un homme rencontre deux filles vacancières, sort avec l’une se marie avec l’autre qui est le produit de sa relation avec la première. Ce n’est pas un film nollywoodien mais une réalité guinéenne.

 

mariage precoce

mariage precoce

« A l’âge de 18 ans, j’ai enceinté une fille qui a disparu dès le début de la grossesse. Elle serait morte après l’accouchement. Le bébé qui est une fille est resté dans les mains de sa grand-mère maternelle. 14 ans après, j’ai épousé la même fille qui a eu un fils pour moi. Ce n’est que 3 ans après qu’on s’est rendu compte  à travers des images de sa mère qu’elle détenait, que c’est bien ma fille. En plus nous avons beaucoup de traits de ressemblance. Aujourd’hui je me sens très coupable, » se culpabilise l’acteur du film réel.

En fait la fille vivait au Sénégal puis elle est venue en vacance à Conakry et a rencontré ce jeune homme qui lui a enceinté. Quand elle s’est rendue compte, elle a informé le monsieur, mais a voulu disparaitre  avant que les gens là où elle est venue en vacances ne le sachent. Quelques mois après, son ventre est sorti et ses parents ont tout fait pour découvrir le responsable, elle n’a pas avoué. Ils l’ont frappé, d’ailleurs ça a été la cause de sa mort juste après l’accouchement. Le jeune ne savait pas où aller la chercher, d’après lui.

C’est ainsi qu’il est resté sans nouvelle d’elle ni de son enfant. 14 ans après, le scenario de vacance se répète, mais malheureusement l’inceste joue son rôle. La fille de l’acteur et de la première actrice devient la femme de son père.

L’abandon du mariage précoce, pouvait-il empêcher cet inceste ?

Fatoumata Naité Diallo