Viol d’une jeune lycéenne à Cosa : deux des présumés violeurs et la complice arrêtés

Kadiatou Yaya Diallo élève en 12ième année science mathématiques à Safia école habite à Cosa, elle est âgée de dix-huit ans. Kadiatou a été victime d’un viol collectif dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 mars par quatre jeunes hommes en complicité avec une fille qui s’est fait passer pour une de ses amies. Elle demande que justice soit faite.

Cellou Twist Diallo

Cellou Twist Diallo

Elle a reçu un appel de la part d’un numéro inconnu, vers 21 heures. La personne au bout du fil s’est présentée comme étant Djioun Barry, une amie à elle. Selon Kadiatou, la fille a demandé de la trouver à Cosa, qu’elle veut lui parler. Du coup, Kadiatou lui a dit de partir jusqu’à Safia école, elle viendra la chercher parce qu’elle est un peu occupée. Après la fille au bout du fil a dit à Kadiatou de venir jusqu’à Cosa. Kadiatou dit ok pas de problème attend moi j’irai dans quelques minutes.

« Lorsque je suis venu je ne l’ai pas trouvé ; j’ai trouvé une autre fille à la tête rasée, elle m’a salué, elle m’a demandé si c’est moi Kadija, je lui ai dit oui. Après elle m’a dit que c’est Djioun Barry qui m’a dit de t’attendre pour qu’on parte chez elle; je lui ai dit où est Djioun Barry ? Elle m’a dit qu’elle est rentrée, qu’elle était un peu pressée. Je lui ai dit que moi j’étais un peu occupée je ne peux pas aller jusqu’à chez les Djioun Barry, parce que je préparais le diner. Elle m’a supplié de partir avec elle, je lui ai dit d’accords, parce que Djioun Barry voulait me parler à propos de mon fiancé Alpha qui vit en Hollande, » nous confie Kadiatou Yaya Diallo.

De poursuivre, Kadiatou rajoute ceci « on est parti jusqu’à Camp carrefour. Je lui ai dit que ce n’est pas par-là chez Djioun Barry, elle loge à petit Simbaya, elle m’a répondu que, à petit Simbaya c’est chez sa grand -mère. Mais à camp carrefour ici c’est chez sa maman, après je lui ai dit d’accord, elle m’a dit de rentrer dans la cour, je lui ai dit non, va appeler Djioun Barry. Après elle m’a dit rentrons, sinon on va créer des problèmes à Djioun Barry, son père va prendre autrement, on n’accepte même pas qu’elle sorte la nuit. Je lui ai dit ok on est rentré dans la cour ». C’est donc ainsi que celle qui s’est fait passer pour son amie a réussie à la livrer aux quatre jeunes qui l’attendaient.

Pour bien accueillir Kadiatou, la fille à la tête rasée qui prétendait être une proche de Djioun Barry, selon Kadiatou, a amené une chaise pour cette dernière. « Je me suis assise, après je lui ai dit d’appeler Djioun Barry elle m’a dit ok attend moi un peu. La fille m’a dit qu’elle part acheter des fatayas pour nous. Je lui ai dit moi je n’ai pas faim, je lui ai dit appel moi Djioun Barry ; c’est ainsi qu’un groupe d’hommes est venu derrière la cour, après un mec qui est mon ami sur facebook, a commencé à tirer mes cheveux, un certain Cellou Twist Diallo. Je lui ai dit ne tire pas mes cheveux. Il m’a dit toi tu as des cheveux, je lui ai dit ça fait mal, j’ai mal à la tête arrête! Il m’a dit tu penses que moi je blague, je lui ai dit oui je sais que tu ne blague pas, mais arrête, c’est ainsi qu’il m’a poussé, il m’a giflé je suis tombé, il m’a forcé pour rentrer dans la chambre, » dixit Kadiatou.

Cependant, « ils étaient au nombre de trois ou quatre, ils ont profité de moi, ils se sont jetés sur moi pour me violer. Entre temps j’ai perdu conscience, je ne pouvais rien faire, j’ai crié mais personne n’était là pour me secourir, ils étaient seuls et Cellou m’avait dit si tu veux tu vas crier ici jusqu’à demain personne ne va t’entendre. Au début il avait même attrapé ma bouche à l’aide d’un mouchoir. Ils ont filmé la scène et m’ont menacé de publier la vidéo sur facebook si je disais cela à quelqu’un, » a témoigné kadija en sanglots.

Lors du viol et des menaces, la maman de la fille a appelé deux fois sa fille, c’est ainsi que le jeune Cellou à menacer la fille d’un couteau en lui intimant de ne pas révéler à sa maman qu’elle était chez lui et lui retirant son téléphone.

Après tout, « je suis sorti de la chambre en courant, une femme m’a amené jusqu’au carrefour Cosa puis m’a donné son pagne,» a expliqué la jeune kadija.

Hasmiou

Hasmiou

Le lendemain, Kadiatou et sa famille ont porté plainte à l’Eco 18 de Cosa, un présumé violeur a été arrêté le même jour dans sa boutique qui est collée à la chambre où le viol s’est passé. Un autre et la complice ont été arrêtés le lendemain.

Le dossier est pour le moment au niveau du tribunal de première instance de Dixinn. Le nommé Cellou Twits Diallo, un autre du nom de Hasmiou qui est d’ailleurs le propriétaire de la chambre où la scène s’est passée et la fille Adama alias Diams ont tous été conduit à la sureté nationale de Conakry, ce Lundi matin. La gendarmerie de l’Eco 18 de Cosa est à la recherche d’un autre Aladji alias TI Barry Barry qui serait le troisième violeur selon son ami Hasmiou qui s’est confié aux gendarmes et qui a reconnu que Kadiatou a eu un rapport avec quatre hommes y compris lui.

Pilimini