Voici pourquoi il ne faut pas ajouter d’inconnues sur Facebook ou y mettre ses enfants

Cette histoire terrifiante se termine avec l’enlèvement d’une petite fille à cause de Facebook…
Facebook n ‘est pas un jouet ! Ce n’est pas non plus un album de famille selon fhemna.com. Cette histoire sordide qui est d’ailleurs très populaire sur le réseau social Facebook le prouve, et c’est assez horrible. Mais avec un but noble : inciter les gens à faire plus attention dans l’utilisation de leurs données personnelles privées sur des plateformes aussi ouvertes que Facebook.

enfant-kidnappé-660x330Une catastrophe arrive toujours lorsqu’on s’y attend le moins

Un parfait inconnu vous demande de l’ajouter sur Facebook. Sur sa photo, il pose avec ses enfants, qui ont à peu près le même âge que les vôtres ou vos petits frères ou petites sœurs. Et pour donner plus d’impressions de crédibilité, il a écrit sur son profil qu’il habite dans la même ville que vous. Il a l’air sympa mais dans le doute, vous acceptez sa demande.

C’est la première journée de la rentrée pour votre petite sœur ou votre petit frère, votre fille ou votre fils, et vous lui avez mis ses vêtements préférés préférée pour l’occasion. D’ailleurs, ce matin, vous l’avez pris-e en photo et vous avez partagé le cliché sur Facebook.

Hajar va vivre sa première journée à l’école élémentaire de telle ville ! Toute la famille est très fière !

Pendant ce temps-là, et sans que vous ne le sachiez, la mystérieuse personne que vous avez ajoutée ce matin a noté l’adresse de l’école de Hajar, enregistré la photo que vous avez mis sur votre mur et envoyé ce message à une centaine de personnes de sa connaissance : « Jeune fille arabe, 5-6 ans, cheveux bruns, yeux clairs, 20 000 euros. »

Sans le savoir, vous avez donné la localisation exacte de votre fille ou petite sœur, vous avez partagé sa photo, son prénom. Tous les renseignements utiles pour un trafiquant d’enfants…Quand vous partez chercher Hajar à l’école à 4h30, elle n’est plus là. Vous entrez dans l’enceinte de l’établissement et quand vous trouvez enfin une personne qui peut vous répondre, coup de foudre! On vous dit que la petite Hajar est partie avec son père il y a 15 minutes environ…

Il est trop tard. Votre petite fille, votre petite soeur est en route vers l’Espagne ou la France, certainement avec l’homme que vous avez ajouté le matin même sur FB et elle sera bientôt entre les mains d’un pédophile… »

Cette histoire nous donne une morale importante : Facebook n’est pas un jouet. Même si vous savez rendre votre compte le plus privé et sécurisé possible, n’ajoutez pas d’inconnus sur Facebook et ne partagez pas de photos de jeunes enfants sur ce réseau de Mark Zuckerberg

Le site fhemna.com demande de ne pas hésiter de partager largement cette histoire sur Facebook et d’autres réseaux sociaux ! Votre simple clic peut sauver toute une humanité !